Au Danemark, 10 % des vélos neufs sont des vélos électriques. En Allemagne, c'est 25 %. Alors, une chose est sûre : c'est une catégorie qui grossit du coup très vite.


Cela agacera de nombreux cyclistes traditionnels. Ils voient le vélo électrique comme une triche. Ou pour les personnes âgées qui n'ont pas la force de pédaler. Cependant, il se passe quelque chose, ici, qui devrait faire le bonheur de tout cycliste.

Les personnes les plus susceptibles d'acheter un vélo électrique sont celles qui aiment le moins le cyclisme « ordinaire ». Mais ils n'achètent pas de vélo électrique parce qu'ils sont paresseux. Notamment parce que les vélos électriques sont vraiment assez chers.

Non, ils choisissent souvent un vélo électrique pour se déplacer en ville. Ils peuvent avoir pris la décision de laisser la voiture à la maison ou décidé que les transports en commun ne sont plus pratiques ou abordables. Le sujet ici est donc les déplacements, pas l'exercice.

Avec de plus en plus de personnes vivant dans les villes et la prise de conscience croissante que la pollution urbaine créée par les voitures contribue au changement climatique, le vélo semble être une partie indiscutable de la solution. Mais c'est un grand pas que d'attendre d'un automobiliste qu'il passe d'une voiture chaude et confortable à un vélo sous la pluie.

Les vélos électriques facilitent la transition car ils suppriment un obstacle assez important, au moins pour un employé de bureau. Pédaler quelques kilomètres peut être une affaire de sueur et signifier un changement de vêtements à la fin du voyage. Mais un vélo électrique rend le même voyage relativement sans effort.

L'argument selon lequel les vélos électriques n'offrent pas d'aussi grands avantages pour la santé ne s'applique pas vraiment. Après tout, il n'y a aucun avantage pour la santé à s'asseoir dans le bus, qui est l'option alternative.

Copenhague, Amsterdam et Hambourg sont toutes la preuve vivante que si le cyclisme est à la hausse, les installations dans les villes peuvent s'améliorer, ce qui attire davantage de cyclistes.

Chaque type de cycliste est plus en sécurité dans une piste cyclable bien conçue ou un pont spécialement conçu. Tout le monde est gagnant lorsque l'éclairage des pistes cyclables est amélioré.

Alors peut-être que c'est le nombre de roues qui compte, plutôt que ce qui les fait tourner.

×